• L’église Saint-Michel de Dijon, paroisse d’Elisabeth de la Trinité
    L’église Saint-Michel de Dijon, paroisse d’Elisabeth de la Trinité
  • De l’entrée de l’église à la chapelle du Saint-Sacrement un parcours en 7 panneaux
    De l’entrée de l’église à la chapelle du Saint-Sacrement un parcours en 7 panneaux
  • … permet aux pèlerins de mieux connaître Elisabeth et d’entrer en dialogue avec elle
    … permet aux pèlerins de mieux connaître Elisabeth et d’entrer en dialogue avec elle
  • Elisabeth les accueille, joyeusement tendue vers l’horizon du ciel dont elle nous montre la direction
    Elisabeth les accueille, joyeusement tendue vers l’horizon du ciel dont elle nous montre la direction
  • Dans son scapulaire souffle le vent de l’Esprit Saint
    Dans son scapulaire souffle le vent de l’Esprit Saint
  • Elisabeth était habitée par la Trinité : celle-ci est représentée rayonnante sur son cœur
    Elisabeth était habitée par la Trinité : celle-ci est représentée rayonnante sur son cœur
  • Le cercle de la totalité divine est traversé par la colombe de l’Esprit saint et la croix du Christ s’y dresse, victorieuse de la mort
    Le cercle de la totalité divine est traversé par la colombe de l’Esprit saint et la croix du Christ s’y dresse, victorieuse de la mort
  • Cette Trinité l’habite et l’éclaire
    Cette Trinité l’habite et l’éclaire
  • Le bord de son voile, son scapulaire et son visage sont baignés de sa lumière
    Le bord de son voile, son scapulaire et son visage sont baignés de sa lumière
  • Mais Elisabeth avait aussi un souffle et un allant extraordinaire. Vers Dieu et vers les autres
    Mais Elisabeth avait aussi un souffle et un allant extraordinaire. Vers Dieu et vers les autres
  • L’artiste s’est attachée à représenter Elisabeth non seulement dans sa ressemblance physique mais aussi spirituelle
    L’artiste s’est attachée à représenter Elisabeth non seulement dans sa ressemblance physique mais aussi spirituelle
  • Et les premiers mots de sa prière s’y écrivent en lettre d’or : « Ô mon Dieu Trinité que j’adore... »
    Et les premiers mots de sa prière s’y écrivent en lettre d’or : « Ô mon Dieu Trinité que j’adore... »
  • «La Trinité, voilà notre demeure, notre ‘chez nous’, la maison paternelle d’où nous ne devons jamais sortir. »
    «La Trinité, voilà notre demeure, notre ‘chez nous’, la maison paternelle d’où nous ne devons jamais sortir. »
  • Un autre exemplaire de la statue a été réalisé pour accueillir les pèlerins au Carmel de Flavignerot
    Un autre exemplaire de la statue a été réalisé pour accueillir les pèlerins au Carmel de Flavignerot
  • « Je vous laisse ma foi en la présence du Dieu tout Amour »
    « Je vous laisse ma foi en la présence du Dieu tout Amour »