Dieu riche en miséricorde

Elisabeth de la Trinité tenant son crucifix de professionElisabeth aimait beaucoup les lettres de Saint Paul, et particulièrement celle aux Ephésiens, où elle se retrouvait dans le langage passionné de l'Apôtre. Elle a cité de nombreuses fois l'expression "Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont Il nous a aimés...", en s'attachant surtout à la deuxième partie de la phrase. Découverte de l'Amour infini de Dieu qui excède tout ce qu'on peut imaginer : amour personnel et gratuit, plus grand que tout, même nos fautes et nos misères.

"Oh ! que le bon Dieu a été bon pour moi ! C'est comme un abîme d'amour en lequel je me perds en attendant d'aller chanter au Ciel les miséricordes du Seigneur."
Lettre 208

En ce Jubilé de la Miséricorde elle peut nous aider à saisir ce temps favorable comme une occasion de rencontrer plus intensément le Seigneur dont la tendresse est de toujours. En écho aux paroles du Pape François dans sa Bulle d'indiction : Le visage de la miséricorde, laissons raisonner les paroles simples et profondes d'Elisabeth

Source de paix

Source d'Elie - Mont CarmelN° 2 - Nous avons toujours besoin de contempler le mystère de la miséricorde. Elle est source de joie, de sérénité et de paix. Elle est la condition de notre salut. Miséricorde est le mot qui révèle le mystère de la Sainte Trinité. La miséricorde, c'est l'acte ultime et suprême par lequel Dieu vient à notre rencontre.

« Comprendrons-nous jamais combien nous sommes aimés ? »
Lettre 191

 

Tendresse et compassion

Cane avec ses petits sur l'eauN° 6 - Dieu révèle son amour comme celui d'un père et d'une mère qui se laissent émouvoir au plus profond d'eux-mêmes par leur fils. Il est juste de parler d'un amour "viscéral". Il vient du coeur comme un sentiment profond, naturel, fait de tendresse et de compassion, d'indulgence et de pardon.

« Toi qui es mère et qui sais quelles profondeurs d'amour le bon Dieu a mises en ton cœur pour tes enfants, tu peux saisir la grandeur de ce mystère : enfants de Dieu, est-ce que cela ne te fait pas tressaillir ? "Dieu nous a élus en Lui, avant la création. Il nous a prédestinés à l'adoption des enfants pour faire éclater la gloire de sa grâce", c'est-à-dire qu'en sa toute-puissance Il semble ne pouvoir rien faire de plus grand. »
Lettre 239

 

Joie du pardon

Arête neigeuseN° 9 - Jésus révèle la nature de Dieu comme celle d'un Père qui ne s'avoue jamais vaincu jusqu'à ce qu'il ait absous le péché et vaincu le refus, par la compassion et la miséricorde. Dans les paraboles de la miséricorde, Dieu est toujours présenté comme rempli de joie, surtout lorsqu'il pardonne.

« Il est Sauveur, sa mission est de pardonner… faisons-nous toutes petites, nous laissant porter, comme l'enfant dans les bras de sa mère, par Celui qui est notre Tout. Oui, nous sommes bien faibles, mais Il le sait bien, Il aime tant nous pardonner, nous relever, puis nous emporter en Lui, nous relever, puis nous emporter en Lui, en sa pureté, en sa sainteté infinies… »
Lettre 172

 

Don sans retour

Fleurs de pommier N° 14 - Dans la miséricorde, nous avons la preuve de la façon dont Dieu aime. Il se donne tout entier, pour toujours, gratuitement, et sans rien demander en retour. Il vient à notre secours lorsque nous l'invoquons.

« Qu’importe ce que nous sentons ; Lui, Il est l'immuable, Celui qui ne change jamais : Il t'aime aujourd'hui comme Il t'aimait hier, comme Il t'aimera demain. Même si tu Lui as fait de la peine, rappelle-toi qu'un abîme appelle un autre abîme et que l'abîme de ta misère attire l'abîme de sa miséricorde. »
Lettre 198

 

Visage de miséricorde

Jésus de Sainte Faustine N° 17 - Combien de pages de l'Ecriture peuvent être méditées pour redécouvrir le visage miséricordieux du Père ! Nous pouvons répéter avec Michée : "Toi, Seigneur, tu es un Dieu qui efface l'iniquité et pardonne le péché. De nouveau tu nous montreras ta miséricorde, tu fouleras aux pieds nos crimes, tu jetteras au fond de la mer tous nos péchés !"

« Ne vous laissez jamais abattre par la pensée de vos misères. Le grand saint Paul dit : "Où le péché abonde, la grâce surabonde." Il me semble que l'âme la plus faible, même la plus coupable, est celle qui a le plus lieu d'espérer, et cet acte qu'elle fait pour s'oublier et se jeter dans les bras de Dieu le glorifie et lui donne plus de joie que tous les retours sur elle-même et tous les examens, qui la font vivre avec ses infirmités, tandis qu'elle possède au centre d'elle-même un Sauveur qui veut à toute minute la purifier. »
Lettre 249

 

Offre de salut

CascadeN° 20 - En face d'une vision de la justice comme simple observance de la loi qui divise entre justes et pécheurs, Jésus indique le grand don de la miséricorde qui va à la recherche des pécheurs pour leur offrir le pardon et le salut.

« Vous souvenez-vous de ce beau défi de l'Apôtre : "Qui me séparera de la charité du Christ ?" Ah ! c'est qu'il avait sondé le Cœur de son Maître, il savait quels trésors de miséricorde y étaient enfermés, et dans l'élan de sa confiance il s'écriait : "Je me glorifie dans mes infirmités, car lorsque je suis faible la force de Jésus-Christ habite en moi". »
Lettre 252

 

Vie nouvelle

Croix au sommet d'une montagneN° 21 - La miséricorde est accordée à tous comme une grâce venant de la mort et de la résurrection de Jésus-Christ. La Croix du Christ est donc le jugement de Dieu sur chacun de nous et sur le monde, puisqu'elle nous donne la certitude de l'amour et de la vie nouvelle.

« Si votre nature est un sujet de combat, un champ de bataille, oh, ne vous découragez pas, ne vous attristez pas. Je dirais volontiers : aimez votre misère, car c'est sur elle que Dieu exerce sa miséricorde ! Aux heures de défaillance, allez vous réfugier sous la prière de votre Maître ; oui, sur sa Croix Il vous voyait, Il priait pour vous, et cette prière est éternellement vivante et présente devant son Père. C’est elle qui vous sauvera de vos misères. Plus vous sentez votre faiblesse, plus votre confiance doit grandir, car c'est à Lui seul que vous vous appuyez… Allez chercher la force près de Celui qui a tant souffert parce qu' "Il nous a trop aimés…" »
Lettre 324

 

Réconciliation

Lac au soleil couchant N° 22 - Il est possible de se laisser réconcilier avec Dieu à travers le mystère pascal et la médiation de l'Eglise. Dieu est toujours prêt au pardon et ne se lasse jamais de l'offrir de façon toujours nouvelle et inattendue.

« Ecoutez ce que le Maître vous dit : Laisse-toi aimer plus que ceux-ci ! C'est-à-dire sans craindre qu'aucun obstacle n'y soit obstacle, car je suis libre d'épancher mon amour en qui il me plaît ! "Laisse-toi aimer plus que ceux-ci", c'est ta vocation, c'est en y étant fidèle que tu me rendras heureux, car tu magnifieras la puissance de mon amour. Cet amour saura refaire ce que tu aurais défait… »
Laisse-toi aimer 2

 

Sous le regard de Marie

Vierge du Carmel de Flavignerot N° 24 - Que notre pensée se tourne vers la Mère de la Miséricorde. Que la douceur de son regard nous accompagne, afin que tous puissent redécouvrir la joie de la tendresse de Dieu.

« Avec la Vierge vous pouvez chanter votre Magnificat et tressaillir en Dieu votre Sauveur, car le Tout-Puissant fait en vous de grandes choses, et sa miséricorde est éternelle...  »
Lettre 232

 

La maison du Père

Ciel au couchant N° 25 - Laissons-nous surprendre par Dieu. Il ne se lasse jamais d'ouvrir la porte de son coeur pour répéter qu'il nous aime et qu'il veut partager sa vie avec nous.

« Quand on pense que le Ciel c'est la Maison du Père, que nous y sommes attendues comme des enfants bien aimées… Croire que Dieu nous aime au point d'habiter en nous, de se faire le Compagnon de notre exil, le Confident, l'Ami de tous les instants...  »
Lettre 305

 

Richesse inépuisable

Fleur de nénuphard N° 25 - Du coeur de la Trinité, du plus profond du mystère de Dieu, jaillit et coule sans cesse le grand fleuve de la miséricorde. Cette source ne sera jamais épuisée pour tous ceux qui s'en approcheront. Autant la profondeur du mystère renfermé est insondable, autant la richesse qui en découle est inépuisable.

« Sais-tu bien ta richesse ?
As-tu jamais sondé l'abîme de l'Amour ?
Je viens te révéler l'immuable tendresse
Qui plane sur ton âme
et la nuit et le jour…
Crois toujours à l’Amour,
malgré tout ce qui passe.  »
Poésie 106

Dans la Parole de Dieu

Bible et bougie allumée"Et moi j'avais appris à marcher à Ephraïm, je le prenais par les bras, et ils n'ont pas compris que je prenais soin d'eux ! Je les menais avec des attaches humaines, avec des liens d'amour ; j'étais pour eux comme ceux qui soulèvent un nourrisson tout contre leur joue, je m'inclinais vers lui et le faisais manger. Mon coeur en moi est bouleversé, toutes mes entrailles frémissent. Je ne donnerai pas cours à l'ardeur de ma colère, je ne détruirai pas à nouveau Ephraïm car je suis Dieu et non pas homme, au milieu de toi je suis le Saint, et je ne viendrai pas avec fureur."

Osée 11, 3-4 + 8-9

 

 

"Jésus disait : Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin de médecin, mais les malades. Allez donc apprendre ce que signifie : C'est la miséricorde que je veux, et non le sacrifice. En effet, je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs."

Evangile de Matthieu 9, 12-13

 

 

"Le Seigneur passa devant Moïse et il cria: "Yahvé, Yahvé, Dieu de tendresse et de pitié, lent à la colère, riche en grâce et en fidélité."

Exode 34, 6

 

 

Crucifix de profession d'Elisabeth de la Trinité"Bénis Yahvé, mon âme,
n'oublie aucun de ses bienfaits.
Lui qui pardonne toutes tes offenses,
qui te guérit de toute maladie ;
qui rachète à la fosse ta vie,
qui te couronne d'amour et de tendresse."

Psaume 102, 2-4

 

 

"Le Christ a dû devenir en tout semblable à ses frères, afin de devenir dans leurs rapports avec Dieu un grand prêtre miséricordieux et fidèle, pour expier les péchés du peuple. Car du fait qu'il a lui-même souffert par l'épreuve, il est capable de venir en aide à ceux qui sont éprouvés."

Lettre aux Hébreux 2, 17-18

 

 

"Jésus dit à la femme : Tes péchés sont remis. Et ceux qui étaient à table avec lui se mirent à dire en eux-mêmes : Qui est-il celui-là qui va jusqu'à remettre les péchés ? Mais il dit à la femme : Ta foi t'a sauvée; va en paix."

Evangile de Luc 7, 48-50

 

 

Bible ouverte pour la lecture "Nous n'avons pas un grand prêtre impuissant à compatir à nos faiblesses, lui qui a été éprouvé en tout, d'une manière semblable, à l'exception du péché. Avançons-nous donc avec assurance vers le trône de la grâce afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour une aide opportune."

Lettre aux Hébreux 4, 15-16

 

 

"Le Seigneur rend justice aux opprimés,
il donne aux affamés du pain,
Le Seigneur délie les enchaînés.
Le Seigneur rend la vue aux aveugles,
Le Seigneur redresse les courbés,
Le Seigneur aime les justes,
Le Seigneur protège l'étranger,
il soutient l'orphelin et la veuve."

Psaume 146, 7-9

 

 

"Comme il montait dans la barque, l'homme qui avait été possédé et guéri par Jésus le priait pour rester en sa compagnie. Il ne le lui accorda pas, mais il lui dit : Va chez toi, auprès des tiens, et rapporte-leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi dans sa miséricorde."

Evangile de Luc 5, 18-19

 

 

Crucifix de profession d'Elisabeth de la Trinité "Marie dit : Mon âme exalte le Seigneur, et mon esprit tressaille de joie en Dieu mon sauveur, parce qu'il a jeté les yeux sur l'abaissement de sa servante. Oui, désormais toutes les générations me diront bienheureuse, car le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses. Saint est son nom, et sa miséricorde s'étend d'âge en âge sur ceux qui le craignent."

Evangile de Luc 1, 46-50

 

 

"L'esprit du Seigneur est sur moi, car le Seigneur m'a donné l'onction ; il m'a envoyé porter la nouvelle aux pauvres, panser les coeurs meurtris, annoncer aux captifs la libération et aux prisonniers la délivrance, proclamer une année de grâce de la part du Seigneur."

Isaïe 61, 1-2

 

 

"Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont Il nous a aimés, alors que nous étions morts par suite de nos fautes, nous a fait revivre avec le Christ - c'est par grâce que vous êtes sauvés ! - avec lui Il nous a ressuscités et fait asseoir aux cieux, dans le Christ Jésus. Il a voulu par là démontrer dans les siècles à venir l'extraordinaire richesse de sa grâce, par sa bonté pour nous dans le Christ Jésus. Car c'est bien par la grâce que vous êtes sauvés, moyennant la foi. Ce salut ne vient pas de vous, il est un don de Dieu."

Lettre aux Ephésiens 2, 4-8