La méditation du mois de septembre

banniere
Catégorie
Méditations
Date
8 septembre 2020 00:00

Au plus profond de la détresse physique et sachant qu'elle ira bientôt voir Dieu, Elisabeth demande de pouvoir faire sa retraite annuelle de 1906, temps de solitude plus prononcée, long de seize jours. "Je pars avec la Sainte Vierge au soir de son Assomption afin de me préparer à la vie éternelle", écrit-elle ; ce sera "mon noviciat du Ciel".Pour obéir à sa prieure, Mère Germaine, elle note simplement ce qu'elle médite pendant ses longues heures de prière.

Ainsi est né le carnet de la "Dernière retraite", dont l'écriture est révélatrice de l'épuisement d'Elisabeth et de la force de sa volonté. Chaque jour le texte part d'une parole de l'Ecriture. En fait, il s'agira d'une longue réflexion sur un seul thème central : comment vivre dès maintenant "dans le Ciel de notre âme" où la Trinité est présente, ce qui sera un jour notre joie profonde dans le "Ciel de la gloire".

Lire le texte pour le mois de septembre : La foi est ma grande lumière

Lire le texte pour le mois d'août : Le miroir de la Trinité

Lire le texte pour le mois de juillet : En quête d'unité intérieure

Lire le texte pour le mois de juin : La profondeur insondable de Jésus

 
 

Propulsé par iCagenda